Guilde du Phénix

Guilde du jeu GUILD WARS 2
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Commencement...

Aller en bas 
AuteurMessage
Yriana
Pen Y Cath
Pen Y Cath
avatar

Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 33
Localisation : Paris - france
Date d'inscription : 23/07/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 26
expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le Commencement...   Mer 26 Juil - 14:23

A la nuit tombée, le tocsin se mit à sonner, un cavalier dévale la colline et se précipite vers la forteresse...
Les gardes se ruent vers les meurtrières près de la porte et encochent les flèches :

Au nom du roi, qui va là?

Le coursier repris son souffle un instant... Une voix retendit, tonnante mais musicale, ce ne pouvait être qu'une voix de femme. Celle-ci se découvrit enfin, tendit que piaffait son étalon alezan. C'était une petite femme, guère plus d'1m50. Une guerrière, à ses vêtements de cuir, une épée au dos, l'arc à la selle. Ses armes portaient l'emblème d'un phénix noir sur fond de gueule. Cela ne pouvait dire qu'une seule chose...

Ola! Braves gens! Rengainez vos armes, je viens en paix! Une nouvelle alliance est née! Le Phénix est de retour, sa guilde renaît de ses cendres!
La guerre, malheureusement, menace. Le roi doit être avertis de toute urgence!


Les gardes prenant conscience de ce moment la firent entrer.
En effet, cela faisait plus de mille ans que le Phénix dormait et qu'aucun élu n'était apparu! Ils la dirigèrent vers la salle du trône...
Le roi avait été prévenu. Il se tenait droit sur le trône du Dragon.

Salut à toi l'inconnue! Qui es tu et quelles funestes nouvelles apporte tu?

La jeune femme s'approcha et s'inclina devant celui-ci. Elle était certes de petite taille, mais fine comme un elfe, les yeux du vert des forêts embrumées, le front haut cerclé d'or et une cascade rutilante de flamme tombait au creux de ses reins!

Je suis Yriana Eragon de Llewlynn. Le phénix s'est réveillé et a fait appel à moi pour vous prévenir, la guerre est à nos portes, les Drynns sont de retour!

A ce nom, les hommes grondèrent et les femmes crièrent de rage...
Le roi se leva brusquement

Es tu sure de ce que tu avance? Alors c'est un temps bien funeste qui s'annonce... Malheur à nous... Que tous les guerriers qui souhaitent se joindre à la Guilde du Phénix se lèvent et partent dans l'heure au combat! Yriana choisit tes hommes. Il leur faut honneur et courage ainsi qu'une bonne dose de chance, je le crains... Vas maintenant, tu es l'élue du Phénix... Mais il te faut un peu d’aide au niveau magique également…

Le roi prononça une formule, de par l’ombre et la flamme surgit Elenya le tristement célèbre prince de faerün, qui enjamba le portail sur Earendil son fidèle destrier céleste.

Que se passe t- il, Roi des tiens pour ainsi m’invoquer?

"Je souhaiterai que tu te joignes à yriana pour porter au plus haut l étendard du phénix. Le royaume est menacé de toute part et seule ; yriana ne pourra contenir toutes les attaques malgré sa force et sa notoriété qui bien souvent, fait pâlir les ennemis et les repoussent avant même de combattre.


Ce serait avec plaisir mon cher roi des autres mais aurais tu oublier le pacte de sang que je fit jadis avec Falazure le dragon noir de la forêt de Valdebrume ? Celui-ci me condamne à errer seul et à remplir de richesses une grotte qui n est pas la mienne, pour un dragon qui n existe plus sinon dans la malédiction de mon âme.
Si tu trouves une solution c est avec joie que je tirerai l épée et lancerai la foudre avec elle en l honneur des tiens et de notre amitié.


C est ainsi que prit fin la parole du sombre seigneur de faerün en l’attente d’une décision du roi qu’il ne considérai pas sien mais qu’il aimait comme un frère.

Yriana s'approcha tranquillement du sombre seigneur... Son visage s'illuminant à mesure qu'elle se rapprochait, le Phénix s'embrasait en elle, ses vêtement se consumèrent, laissant apparaître un corps couvert de tatouages et d'écritures elfiques. Ses cheveux devinrent flammes vivantes tandis que ses yeux virèrent à la braise. Le seul à pouvoir supporter cette brusque hausse de température fut le Seigneur Dragon...

Salut à toi, Prince des Ombres, ignore tu donc que ce que le Dragon des Glaces a fait le Seigneur des Ailefeu peut le défaire?
Le souhaite-tu vraiment? Tu risquerais de perdre ton immortalité... car tout à un prix malheureusement, même moi, je ne puis m'y soustraire!


L’ombre reprit la parole

J accepte avec grand plaisir, mon coeur est las de ses tourments. Envoyez moi de grâce quérir cet homme, je redeviendrai elfe alors. Ma vie sera suffisamment longue pour ma destiné et suffisamment courte pour ne pas errer éternellement dans les ténèbres. Si vous dites vrai je me joindrais à vous et notre puissance n’aura de peur que le dernier souffle de nos vies.

Ainsi l’ombre et la flamme avait parlé.

Yriana se mit à rire

Tu n'auras pas loin à chercher, fier seigneur car ce n'est nullement un homme qui va t'ôter cette malédiction!
Le seigneur des Ailefeu n'est autre que le Phénix qui est en moi.

Lui dit-elle avec un clin d'oeil.

Elle prit son épée, Leareth, et s'entailla profondément les paumes des mains, puis se mit à psalmodier en vieux langage elfique.
Après quelques instants, les tatouages de son corps se mirent à briller, et se transformèrent en l'image d'un phénix... qui commença à s'extirper du corps de son hôtesse.

D'un coup, il fut libre.

Jamais personne n’avait pu voir pareille splendeur, de deux fois la taille d'un aigle royal, ses plumes étaient de l'or le plus pur, ses yeux couleur du grenat le plus flamboyant. Son chant enfla dans la salle du trône, portant la pureté d'un cristal, la dureté du diamant et les ombres de l'onyx. C'étais un chant qui préparais la guerre...
Il fondit sur Elenya et planta ses serres dans ses épaules, baissant la tête, il plongea son regard dans celui du seigneur des Ombres, semblant traquer le dragon qui sommeillait en lui.

Après quelques minutes d'un silence oppressant, le phénix s'envola et plongea dans le corps inanimé d'Yriana, tandis qu'Elenya tombait à genou... Avant de disparaître de la salle, emporté dans une brume qui s’éleva aussitôt…
Ainsi naquit la Guilde du Phénix…

_________________
yriana eragon, Pen Y Cath de la Guilde du Phénix.

"Et vint le temps où la nature se révolta du joug de l'homme, les licornes réaparaissent et le Phénix renait.

Gloire à toi, ô messager divin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-du-phenix.forumzen.com
 
Le Commencement...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde du Phénix :: Histoire de notre Guilde :: Le Commencement-
Sauter vers: